L’Académie française vient de dévoiler son palmarès 2020, à l’exception du Grand Prix de la Francophonie, du Grand Prix de Littérature Paul Morand et du Grand Prix du Roman qui seront décernés ultérieurement.

Parmi les choix des académiciens, deux se sont avérés très proustiens puisqu’ils récompensent des livres présentés à l’Hôtel Littéraire Le Swann dont les auteurs travaillent assidûment à faire rayonner l’œuvre de Marcel Proust :

 

Félicitations d’abord à Jérôme Bastianelli, président des Amis de Marcel Proust, lauréat du prix Louis Barthou pour son roman La vraie vie de Vinteuil (Grasset, 2019). 

 

Louis Barthou (1862-1934) fut un homme politique français, député et ministre, avocat de formation, journaliste et grand bibliophile.

Lors de son discours de réception à l’Académie française en 1918, Maurice Donnay le salua ainsi :

«Vous êtes bibliophile; vous l’êtes avec toutes les subtilités et tous les raffinements.

Il vous faut le rare et le rarissime : l’édition originale, le grand papier, la belle reliure signée, la dédicace pas banale et, si possible, des lettres se rapportant à l’ouvrage.» 

 Louis Barthou fréquentait à la fin du siècle le salon de Madame Arman de Caillavet, l’égérie d’Anatole France et fut un ami cher d’Anna de Noailles, tout comme Marcel Proust.

Remis depuis 1938, ce prix de littérature a déjà récompensé nombre d’auteurs célèbres et aussi divers que Jérôme Carcopino, Paul Valéry, René Grousset, Henri Bosco, Henri Pourrat, Pierre Gaxotte, Willy de Spens, Erwan Bergot, Jean Echenoz ou Michel Bernard.

 

Notre entretien avec Jérôme Bastianelli au moment de la sortie de son livre est à retrouver ici :

https://www.hotelslitteraires.fr/2019/01/14/entretien-avec-jerome-bastianelli-president-de-la-societe-des-amis-de-marcel-proust/

 

Jérôme Bastianelli. © Thibaut Chapotot

 

Félicitations également à Stéphane Heuet, récompensé par le Grand Prix Hervé Deluen pour son adaptation illustrée de Marcel Proust. 

 

 

Créé en 2007, ce prix récompense des écrivains étrangers de langue française et des personnes faisant la promotion de la langue française.

Parmi les précédents lauréats, citons les auteurs Alexandre Najjar, Olivier Barrot, Dai Sijie ou encore Alain Borer, pour son superbe livre De quel amour blessée. Réflexions sur la langue française. 

 

Une exposition des dessins et des planches originales de Stéphane Heuet a été organisée au Swann en mars 2020 et un entretien sur son adaptation de la Recherche en Bande dessinée est disponible ici :

Entretien avec Stéphane Heuet, auteur de l’adaptation de la Recherche en BD

 

Le prix de la biographie a été attribué à Geneviève Haroche-Bouzinac pour “Louise de Vilmorin. Une vie de bohème”, déjà récompensée par le Prix de l’Académie des littératures 1900-1950.

 

 

La liste complète des lauréats et de leurs prix est à découvrir ici : Palmares 2020.pdf

 

Hélène Montjean

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Post comment