Le décès récent de Gérard Vidalenche, bibliophile et collectionneur de livres d’artistes, a été salué par l’association des Amis de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet – Doucet littérature dont il avait été le président entre 2008 et 2014.

 

 

“C’est avec beaucoup de tristesse que les Amis de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet – Doucet Littérature ont appris le décès, jeudi 3 décembre, de Gérard Vidalenche, leur ancien président.

Né le 8 janvier 1927, Gérard Vidalenche est d’abord connu du grand public comme journaliste économique, notamment pour avoir assuré quasi quotidiennement la chronique boursière de l’ORTF, de 1967 à 1974. Le journaliste est devenu patron de presse avec la création en 1974 de l’hebdomadaire économique et financier Investir dont il assure la présidence jusqu’en 1995. Ces activités l’amènent tout naturellement à s’investir dans les organismes professionnels et il assure de 1982 à 1984 la présidence su Syndicat de la presse économique, juridique et politique, dont il avait été auparavant vice-président pendant cinq ans.

Moins connue était sa passion pour la bibliophilie, notamment pour les livres d’artistes, passion qui saisit le jeune chef des services financiers de la Vie française en 1962 avec son premier achat. De cette acquisition va naître une prestigieuse collection qui fait en 2014 l’objet d’un beau catalogue rédigé par Christian Galantaris, Collection Gérard Vidalenche-Livres de peintres, livres d’artistes-Reliures.

Tout naturellement, l’intérêt bibliophilique de Gérard Vidalenche l’amène à rejoindre l’association des Amis de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet – Doucet Littérature dont il devient le président de 2008 à 2014.

Les Amis de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet – Doucet Littérature expriment toute leur reconnaissance à leur ancien président pour le travail accompli pendant son mandat et saluent avec émotion sa mémoire.  Les obsèques se déroulant ce vendredi dans la plus stricte intimité, en raison des conditions sanitaires, les Amis de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet – Doucet Littérature rendront ultérieurement l’hommage qui convient à leur ancien président.”

 

Francis Ponge (1899-1988), Le Soleil lu à la radio, Mauregny-en-Haye (Aisne), Rémy Maure, 22 décembre 1992,
plaquette grand in-4o d’un tirage à 12 exemplaires, enluminures et dédicace par Julius Baltazar, printemps 1997 ;
reliure de buffle, lamelles de buis laqué, fente oblique ajourée et greffe de même peau rehaussée d’un glacis orange, par Renaud Vernier.

 

Voici par ailleurs un mot de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet :

“Sous son impulsion, Doucet littérature et son Cercle des mécènes ont permis à la bibliothèque de réaliser d’importantes acquisitions enrichissant des fonds majeurs conservés à la BLJD, comme les manuscrits du Carnet du bois de pins (1940) de Francis Ponge, de Glossaire j’y serre mes gloses (1939) de Michel Leiris ou encore, pour les fonds surréalistes, le manuscrit de Mon corps et moi (1924) de René Crevel. Des correspondances sont également venues compléter les collections de la bibliothèque, certaines témoignant de l’influence internationale de la poésie francophone : ainsi des lettres de Gherasim Luca au poète argentin Tilo Wenner. Et, dans un domaine cher à Gérard Vidalenche, des livres d’artistes sont venus s’adjoindre aux collections déjà très riches de la bibliothèque : on peut notamment citer Séquelle de Jean Tardieu avec des eaux-fortes de Petr Herel, édité par Nicaise (2009), réalisation magistrale qui réunit, par-delà la mort et l’effacement, le poète et le graveur.”

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Post comment