Décors de Bernard Buffet. Photo : © La Galerie Maurice Garnier

 

Célèbre pour ses chefs-d’œuvre picturaux, l’artiste expressionniste Bernard Buffet (1928-1999) a toujours tenu des rapports étroits avec la littérature.

En 1955, il reçut la commande d’un tableau pour l’Académie Goncourt, le portrait du jury de l’époque réuni au restaurant Drouant avec Roland Dorgelès, Francis Carco, Alexandre Arnoux, Gérard Baüer, Pierre Mac Orlan, Raymond Queneau, Armand Salacrou, Philippe Hériat, André Billy sans oublier l’ami Jean Giono. Pour la petite histoire, c’est Roger Ikor avec son roman Les Eaux mêlées qui emporta le prix cette année-là.

 

 

 

Bernard Buffet a également réalisé de nombreuses illustrations pour des ouvrages comme Les Chants de Maldoror de Lautréamont, Recherche de la Pureté, de Jean Giono, La Passion du Christ, La Voix Humaine de Jean Cocteau, Les Voyages Fantastiques de Cyrano de Bergerac, L’Herbier de Louise de Vilmorin, Jeux de Dames (Poèmes de Rimbaud, Verlaine et Baudelaire), L’Enfer de Dante, etc.

Il s’est aussi occupé de décors de théâtre pour des pièces de Georges Simenon, Françoise Sagan et Marcel Aymé. C’est lui qui fit la décoration de Patron, comédie musicale de Marcel Aymé jouée à Paris en 1959 au théâtre Sarah Bernhardt, aujourd’hui devenu le théâtre de la Ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décors de Bernard Buffet
© Photos Galerie Maurice Garnier

 

La nièce de l’artiste, Blanche Buffet, libraire à Paris, a eu la gentillesse d’offrir aux Hôtels Littéraires deux tirages originaux d’une photographie prise lors d’une répétition avec Bernard Buffet et son épouse Annabel Schwob (1928-2005) écrivain et chanteuse, en compagnie de Marcel Aymé :

 

Annabel et Bernard Buffet et Marcel Aymé lors d’une répétition. Paris, théâtre Sarah Bernhardt, 1959

 

D’autres photographies de cette période de collaboration entre Marcel Aymé et Bernard Buffet nous sont également parvenues :

 

L’équipe de ‘‘Patron’’ devant un décor de Bernard Buffet : Marcel Aymé, Guy Béart, Roland Petit, Zizi Jeanmaire, Bernard Buffet, lors d’une répétition au théâtre Sarah Bernhardt en 1959.

 

Marcel Aymé, Guy Béart, Zizi Jeanmaire, Bernard Buffet, Roland Petit
lors de la répétition finale de la Comédie musicale « Patron »
au théâtre Sarah Bernhardt (21 septembre 1959). © Keystone-France – Getty images.

 

Répétition de la pièce de théâtre “Patron” en présence de Marcel Aymé, Annabel Buffet (Annabel Schwob) et Bernard Buffet le 24 septembre 1959

 

 

Partie de 421 dans un bar, avec Marcel Aymé et Guy Béart aux côtés de Bernard et Annabel Buffet.

 

Sur le texte de Marcel Aymé, avec des chansons mises en musique par Guy Béart, la pièce relate les aventures d’une bande de gangsters qui travaillent pour l’Etat afin d’améliorer le rendement de l’impôt au moyen de ce qu’ils appellent « le prélèvement subreptice ». Le chef de ce service est une jeune et jolie femme d’une haute moralité et que ces collaborateurs appellent Patron. Celle-ci fait la connaissance d’un célèbre cambrioleur mondain qui travaille, lui, pour son compte. Leurs séductions respectives et la parenté de leur métier les inclinent à de tendres sentiments. Il reste à savoir lequel des deux entraînera l’autre dans sa bande et si le bien – le bien de l’État – l’emportera sur le mal. (Source : Société des Amis de Marcel Aymé)

 

 

 

Librairie Claude BUFFET, Blanche Buffet

Téléphone : 33 01 43 26 61 79

7 rue St Sulpice 75006 PARIS France

CRITIQUE LITTÉRAIRE – LITTÉRATURE XIXÈME-XXÈME SIÈCLES – ÉDITION ORIGINALE

 

Hélène Montjean

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Post comment