Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Raskar Kapac – L’Anthologie

mars 14 @ 18 h 30 min - 21 h 00 min

L’Anthologie arrive!

En avant-première, l’Avant-propos de ce gros volume raskar-kapien regroupant les dix premiers numéros épuisés de la gazette, agrémenté de nombreux inédits…

 » Tout commence à la fin de l’année 2015, par une boutade, lancée sur une banquette du Fleurus, un petit café en face du Jardin du Luxembourg. Trois amis, qui ont pris l’habitude de se réunir dans ce bistrot que fréquentait Michel Croz, le héros des Deux Étendards, discutent joyeusement de littérature. Soudain l’un d’entre eux, on ne sait plus lequel au juste, s’écrie : « Et si on faisait un journal ? » L’ivresse retombe, les mines deviennent plus songeuses. Fini de rire, il faut passer à l’acte. Instantanément, une figure émerge : Jean-René Huguenin. Cet écrivain, mort à 26 ans en laissant un Journal lumineux, nous touche par sa persévérance, par ses rêves, par ses souffrances. Nous imaginons avec passion un brasier qui réchaufferait son âme, une grande flambée qui ferait revivre le poète oublié. La boutade devient un rêve, et le rêve devient un défi. Quelques mois plus tard, le premier numéro de Raskar Kapac voyait le jour.

La suite, nous ne l’avions pas prévue aussi rapide, mais elle s’est imposée naturellement : il faut continuer. Drieu écrivait à son amante Victoria Ocampo, quelques temps avant la fondation de la grande revue littéraire Sur : « Qu’est-ce que vous allez fonder ? Un acte. Vous êtes sûrement comme moi. Vous écrivez parce que vous ne pouvez pas faire autre chose, parce qu’il y a en vous une force qui crie, enrage, soupire. » De même, nous ne pouvions nous résigner à croiser les bras. Tant d’autres artistes attendent qu’on les sorte de leur tombeau, tant d’autres bûchers demandent à être incendiés à nouveau ! De là viennent les numéros suivants : Soutine, Hugo Pratt, Mishima… De la volonté de faire revivre les êtres qui n’ont jamais abdiqué, qui n’ont pas cédé face à la tentation facile de la résignation. « Mon Dieu, n’abandonnez pas un être qui ne renonce jamais ! » écrivait Huguenin dans son journal. Ceci pourrait être le cri de tous les héros de Raskar.

Quand Guy Hocquenghem reçoit sur son lit de mort le livre, enfin imprimé, des Voyages et aventures extraordinaires de Frère Angelo, écrit avec la sueur de son sang, c’est cette folie de la création qui triomphe. Quand Mermoz parvient à arracher un hydravion de l’eau, après trois jours d’essais et cinquante tentatives avortées, c’est encore l’absence de résignation qui prend le dessus. Et ainsi de suite. Sur les flots de la mer Rouge, par-delà les montagnes de la Cordillère des Andes, dans les vieilles ruelles de Turin ou dans les mansardes de Montmartre, nous aimons les êtres qui, de toutes leurs forces, par la plume, par le pinceau ou par leur sang, ont tenté d’extirper la beauté du chaos. Ceux qui ont refusé que la vie ne se réduise à un ennui perpétuel, qui est bien pire que l’enfer. Voilà ce que Raskar Kapac veut vous offrir à travers ce livre : la somme des efforts d’une dizaine d’hommes prêts à tout endurer pour recréer le monde, à travers les univers imaginaires qui ont jailli de leur esprit. Nous vous présentons ce livre, en ayant dans le cœur une seule espérance, qui était celle de Bernanos dans La Grande Peur des Bien Pensants : « J’ai juré de vous émouvoir, d’amitié ou de colère, qu’importe ! Je vous offre un livre vivant. »
R.K

De nombreuses festivités sont prévues pour célébrer la naissance de cet imposant nouveau-né. A suivre!

Vous pouvez déjà commander votre exemplaire…

Ici: https://www.editionsdurocher.fr/livre/fiche/anthologie-raskar-kapac-9782268101491

Lieu

Hôtel Littéraire Le Swann
11-15 rue de Constantinople
Paris, 75008 France
+ Google Map